Arts du spectacleDébatFéminisme-sLe secteur culturel

« La Maestra », le premier concours de cheffes d’orchestre : un coup de pied dans la forteresse masculine

Le constat est saisissant : seuls 4% des chefs d’orchestre programmés dans les institutions musicales en France sont des femmes. Dans cette lutte pour l’égalité, la Philharmonie de Paris et le Paris Mozart Orchestra ont décidé d’agir. Ensemble, ils ont créé « La Maestra », le premier concours féminin de direction d’orchestre.

Du 15 au 18 septembre 2020 à la Philharmonie de Paris, douze femmes sélectionnées parmi 220 postulantes, ont participé à ce concours de cheffes d’orchestre. Venant des quatre continents, leurs parcours souvent semés d’embuches a donné à cette compétition une émotion toute particulière. L’enjeu pour ces femmes est fort : gagner l’un des prix, obtenir des engagements professionnels et se faire accompagner dans sa carrière.

Si le talent et la diversité des parcours étaient au rendez-vous, l’accueil n’a pourtant pas été unanime. Certaines voix se sont levées pour dénoncer cette forme de discrimination positive. Une position assumée par Claire Gibault, cheffe d’orchestre directrice du Paris Mozart Orchestra et fondatrice du concours « Sans discrimination positive, il n’y aurait peut-être jamais eu de Barack Obama ».

 

C’est que l’envie de changement est au moins aussi forte pour celle qui a subi tout au long de sa carrière les obstacles que l’on réserve aux femmes qui prétendent exercer des positions de leadership. Pour elle, il s’agit de frapper fort, marquer les esprits et initier de nouvelles pratiques. Montrer les talents féminins, que ces talents inspirent de nouvelles vocations et que les programmateurs s’intéressent enfin à la question de la diversité.

 

Un événement bienvenu dans cette profession qui reste une « forteresse masculine » et qui donne une leçon à la société toute entière.

 

« La diversité et l’égalité, c’est ce dont nous avons besoin pour notre futur »

Marin Alsop, cheffe d’orchestre et membre du jury

Les étapes de sélection ont été enregistrées par Arte Concert.

 

Pour voir et revoir la finale, c’est ICI !

Clémence Drack

ZAD

Magazine culturel engagé, ZAD est un webmedia indépendant soucieux de partager des contenus réflexifs sur les arts visuels et le spectacle vivant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page