Féminisme-sTechnologie

« Sans titre » de Chado, peinture numérique

Chado est une artiste pudique. Sur notre demande, elle accepte de présenter une œuvre lumineuse et cosmique inspirée d’une photo de la talentueuse Laurence Philomène. Un projet 100% digital qui place l’esthétique queer et trans dans une dimension céleste.

Peinture numérique réalisée avec Procrate, Chado, 2020

« La peinture est inspirée d’une photo prise par Laurence Philomène, dont j’aime beaucoup le travail. J’étais dans une phase où je souhaitais simplement dessiner, pour le plaisir du geste, et dans ces moments, je me réfère à des images qui m’ont marquée. Je suis très sensible aux portraits, et celui-ci était dans un coin de ma tête depuis le moment où j’ai vu la photo. J’en ai fait une version très lunaire alors que l’originale est baignée de soleil. Et j’y ai ajouté des éléments symboliques pour lui donner une dimension iconique, même si je trouve la photo originale déjà très puissante. J’aimais bien l’idée de l’extraire d’une dimension intime pour aller vers une représentation plus universelle. Comme celle d’une divinité́ moderne. » Chado  

Propos recueillis par Clémence Drack

Suivre Chado : @chado_____

Suivre Laurence Philomène : @laurencephilomene

 

ZAD

Magazine culturel engagé, ZAD est un webmedia indépendant soucieux de partager des contenus réflexifs sur les arts visuels et le spectacle vivant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page