Ressources externesTechnologie

« Abstract : l’Art du design », la série documentaire inspirée

Nommée aux Emmys, elle est la claque que l’on attendait. Visuellement époustouflante, elle présente le design dans toute sa diversité à travers les yeux de ceux qui façonnent notre monde.

Le design est partout, le design est universel

Chaque épisode se présente comme un film indépendant, dressant le portrait d’un-e designer : son travail, son histoire, sa vision. Il permet de rentrer au cœur de l’un des processus les plus mystérieux et les plus magiques qui soient : le processus de création !

« Ce qui compte c’est l’histoire, le message, l’émotion, le lien qui se tisse.

C’est ça le design. »

Dès la saison 1, on découvre un design protéiforme : de la conception de chaussures pour Nike au design automobile, en passant par l’illustration, la scénographie, l’architecture, le graphisme, l’architecture d’intérieur ou encore la photographie. On découvre notamment les travaux des grands Es Delvin (dont on a parlé ici) ou de Bjarke Ingels (qu’on aime aussi beaucoup !).

La saison 2 explore les travaux d’Olafur Eliasson (plasticien de génie !), de Ian Spaller (designer numérique) et de Joanathan Hoefler (typographe). On admet avoir eu un coup de cœur pour les épisodes consacrés à Neri Oxman, architecte bioclimatique capable de faire construire un pavillon de 3 mètres à des vers à soie ! (#badass), Ruth Carter –  c’est elle qui a réalisé les costumes de Black Panther (#Oscar), et pour Cas Holman, qui nous ramène tout droit en enfance avec ses jouets non genrés conçus pour développer l’imagination et l’entraide de ceux qui les pratiquent.

Une réalisation hors-norme

Les moyens mis à disposition de ce projet sont conséquents : steadicams, drones, objectifs à focale fixe (ceux qui se rapprochent le plus de la vision humaine), caméra Red Epic Dragon 4K HDR… Bref, on en prend plein les yeux !

 

Scott Dadich, créateur et producteur exécutif de la série, a travaillé chaque épisode de sorte à ce qu’ils donnent un sens à notre réalité. Le pari est réussi : chaque aventure nous immerge dans les reliefs de l’expérience, de la création et se faisant, donne à penser notre monde avec de nouveaux yeux, ceux qui permettent d’y voir plus clair, ceux qui occultent les brouillards pour ne retenir que l’essentiel : les yeux de l’abstraction

« Si nous l’avons bien fait, Abstract vous aidera à comprendre l’avenir en voyant l’intention derrière les objets qui nous entourent et la beauté des décisions qui les ont menés. Voici donc ma critique totalement non-objective : c’est génial. Je lui donne deux pouces, cinq étoiles et c’est 100% cool. »

 

Scott Dadich

Regardez-les et partagez en commentaire votre épisode préféré ! 

Clémence Drack

ZAD

Magazine culturel engagé, ZAD est un webmedia indépendant soucieux de partager des contenus réflexifs sur les arts visuels et le spectacle vivant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page